1- Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Naguy et je suis restaurateur. Ingénieur financier de formation, j’ai décidé de suivre ma passion : la Cuisine. Revisiter les produits de notre terroir, aller à la découverte de nouvelles saveurs font maintenant partie de mon quotidien et , cela ne se voit peut être pas, mais je suis très gourmande ( je suppose que ces joues généreuses m’ont trahi ).

2- Pourquoi avoir choisi d’évoluer dans le milieu de la restauration ?

C’est un choix qui s’est plutôt fait naturellement. J’ai toujours aimé recevoir, organiser des repas à la maison. Lorsque j’ai arrêté de travailler, mes proches ont été les premiers à me pousser vers la professionnalisation de ma passion. Une question est devenue récurrente : ” Pourquoi ne pas faire de la cuisine ton métier?” Il ne m’en a pas fallu plus pour sauter le pas.

3- Depuis quand avez-vous commencé le voyage avec Le 211 By Tia?

Le 211 by TIA c’est d’abord TIA Foodies. 

Cette aventure a débuté en 2016 par des livraisons de repas chauds le midi dans les bureaux. Je l’ai fait pendant deux ans. Le restaurant quant à lui est ouvert depuis avril 2019.

4-Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir entrepreneur ?

Faire ce qui me plaît, en toute autonomie. Après 7 ans à travailler au service financier d’une entreprise pétrolière, je savais exactement ce que je voulais, et surtout ce que je ne voulais PLUS.

5-Que pensez-vous de l’entrepreunariat au Gabon?

L’entrepreneuriat au Gabon connaît un joli essor ces dernières années. À Libreville il y’a des incubateurs qui aident à la prolifération des petites entreprises. Les jeunes ont de plus en plus la niaque et n’ont plus ~trop~ peur de prendre des risques.

Après le Gabon est un petit pays, du coup ce qu’on prend parfois pour de réels marchés ne sont au final que des niches, au sein desquelles il est parfois ardu de se faire sa place.

De plus, l’accompagnement n’est pas encore optimal…

6-Comment gérez-vous la situation avec la Crise de la Covid-19 ?

Un jour à la fois. C’est vrai que nous sommes confrontés à énormément de nouveaux challenges, mais nous devons les appréhender avec méthode et justesse.

7-Quels sont les effets de cette crise sur votre activité ?

On va dire qu’elle nous apprend à nous réinventer chaque jour. Nous pousse à faire mieux, à aller plus loin, à oser plus… 

Cette crise nous a poussé nous jeunes entrepreneurs, à nous remettre en question, à nous poser de meilleures questions et à trouver les réponses les plus efficientes. 

Il y a forcément du positif dans chaque situation…

8-Où voyez-vous votre entreprise dans 5ans?

Rendez-vous dans 5 ans

9-Vous arrive-t-il des fois de regretter d’avoir embarqué pour cette aventure entrepreneuriale?

Des regrets ? Jamais.

10-Quels sont vos astuces pour garder le cap et pour toujours garder la tête haute même lorsque votre activité est ralentie ou affectée d’une quelconque manière ?

J’essaie de garder en tête la vision globale. Une mauvaise passe n’est que ça au final : un mauvais moment à passer. 

La cuisine, c’est de l’amour, c’est raconter une histoire, transmettre une émotion, faire voyager, éprouver du plaisir à voir les gens aimer ce que l’on offre. C’est un lien que l’on crée. Peut-on réellement abandonner tout ça ? Je ne pense pas. 

Aussi j’ai la chance d’être entourée de personnes magnifiques qui savent me donner la force de continuer.

11-Quelles sont les femmes qui vous inspirent au quotidien ?

Mes sœurs, j’en ai tellement et elles sont tellement magnifiques, exceptionnelles, uniques… 

Et ma mère qui au final m’a tout appris.

12-Comment décrivez-vous la FEMME Gabonaise d’aujourd’hui ? 

La Femme Gabonaise est une Reine. Elle est déterminée, courageuse, polyvalente et sait garder la tête haute en toutes circonstances.

13-Seriez-vous prête à collaborer avec une femme gabonaise sur un projet? 

Oui, bien entendu. 

14-Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à une jeune femme qui souhaite devenir une femme d’affaires comme vous ?

Gardez les pieds sur terre mais la tête dans les étoiles.

Merci à vous d’avoir bien voulu participer à cette interview, nous vous souhaitons beaucoup de courage et bonne chance pour la suite.

Retrouvez Tia foodies sur 

Instagram: https://instagram.com/tia.foodies?igshid=zgohctgv817u

Facebook: https://www.facebook.com/tiafoodies/

labloggentillaise